CHRISTINE SPENGLER


Christine Spengler, lors de chaque départ pour un reportage sur une zone de conflit, emporte dans ses bagages des livres de Marguerite Duras. La douleur de la perte du frère aimé et la fascination de l'Asie tissent, chez Christine Spengler, un lien prégnant avec Marguerite Duras.

Christine Spengler, en hommage à Marguerite Duras, donne naissance au livre ''Série indochinoise - Hommage à Marguerite Duras'' paru aux Éditions du Cherche Midi en 2017 et préfacé par Fanny Ardant. Les douze photographies des photomontages sont réalisés à partir d'un cliché représentant Marguerite Donnadieu, à l'âge de quinze ou seize ans. La photographie de base a été faite par un photographe de Vinh Long dont nous ignorons l'identité à ce jour. Cette série en hommage à Marguerite Duras, présentée à la Mairie du VIème arrondissement de Paris en 2017 lors de la parution et de la présentation au public du livre, est exposée à Duras en 2018, village où séjourna par deux fois Marguerite Donnadieu sur la propriété familiale de son père. Elle empruntera le nom du village de Duras pour en faire son nom de plume.